11 novembre  2020

Chemin des oiseaux : ça bouge !


Nous vous alertions au printemps des nombreux projets concernant le Chemin des Oiseaux et son pré à Jonquilles emblématique. Ce pré illustre en grande partie notre site.

Profitez de votre heure de sortie pour aller le contempler, avec respect du kilomètre autorisé bien sur. Car il ne sera bientôt plus qu’un lotissement parmi tant d’autres. 

La zone est depuis trois semaines continuellement arpentée par de futurs acquéreurs, accompagnés de géomètres, de promoteurs, de constructeurs…Confinement à deux vitesses ?

A gauche, une zone humide non répertoriée mais bien bien humide hein ! (un habitant a fait drainer son terrain pendant 3 semaines).

A droite, le fameux pré et son verger si fleuri au printemps, où les Salers paissent actuellement en toute quiétude.

Le premier permis de construire vient d’être affiché. Au regard des plaques d’immatriculation des visiteurs, on peut facilement comprendre que les Gérômois ne seront pas les jouisseurs du point de vue.  

Nous avons d’ores et déjà informé le Service des eaux qui, nous l’espérons, fera le déplacement rapidement…

Lancer des alertes, ce que nous nous efforçons de faire, demande du temps et beaucoup d’énergie. Mais nous sommes convaincus de l’utilité de la démarche. On ne doit plus fermer les yeux.

Quand on lit tout et son contraire sur la politique qui devrait être « prochainement » définie, on peut s’inquiéter du devenir de notre commune et de ses atouts.  Mais il ne faut pas baisser les bras.


Hier un Gérômois, propriétaire terrien, et multi propriétaire de résidences locatives, nous confiait vouloir arrêter la location saisonnière au profit de la location à l’année, et vouloir garder ses terres vierges alors qu’elles valent de l’or.

Mécontent que les coteaux se densifient à l’excès et que l’on entasse le touriste.

Ecœuré que les locaux ne puissent plus se loger et partent en périphérie.

Effrayé d’avoir bientôt à faire le tour du lac « à la queue leu-leu ».

Un message qui fait du bien et qui nous l’espérons saura faire des émules.



Anne, Jacques et Jean Claude.

 
 

©2020 par Gerardmer Patrimoine Nature. Créé avec Wix.com