29 juillet  2020

Un succès inattendu !


Lancée il y a 10 jours dans le but d’alerter sur la situation gérômoise, de faire accélérer la modification partielle du PLU à travers un plan d’urgence (en attendant une révision complète comme promis par tous il y a un  mois), la pétition s’avère être un succès inattendu.

https://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/aidez-sauver-cadre-naturel-gerardmer/96571

A ce jour, plus de 27 000 personnes l’ont signée !


Des Gérômois bien sûr, des voisins vosgiens, des lorrains, des français amoureux de notre cadre, et même des « cousins » de Winnipeg ou de Québec.

Certains l’ont fait aussi par solidarité car ils connaissent malheureusement la même problématique que nous dans leur région.


Plus de 500 témoignages de soutien !

Nous espérons tous que les promesses seront tenues et que le coup de projecteur national permettra de précipiter le changement.

Maintenant laissons la parole à ceux qui soutiennent notre démarche.

Anne, Jacques et Jean Claude.


« La beauté naturelle de ce massif, ses vallées et côteaux, ses lacs... Cette région, si prisée en toutes saisons pour offrir une qualité inégalée d'activités pédestres et aquatiques, doit absolument préserver ses reliefs sauvages. On ne peut y concevoir l'extension de projets immobiliers à outrance! » (Corinne)

« Perle des Vosges, 1ere station touristique du massif, nous avons vécu 12 ans de 1998 à 2010 et constaté les mêmes effets délétères de l'assouplissement des règles d'urbanisme au profit de nombreux projets immobiliers à vocation touristiques et nourris par l'avidité de quelques promoteurs immobiliers peu scrupuleux de se soucier du cadre de vie et des problématiques de logement pour les résidents à l'année .
On ne redira jamais assez qu'il est d'abord de la responsabilité des élus locaux de voter les plans locaux d'urbanisme, pour en modifier la destination (zones non constructibles en zones constructibles, surface minimale constructible autorisée...).
Le tourisme ne peut et ne doit plus être le seul levier de développement économique local; il serait tant que les élus en perçoivent les limites ! » (François)

« Mes parents ont une maison aux Xettes depuis 64 ans et je suis effarée par le nombre de constructions de chalets en cours » (Anonyme)

« Nous venons en vacances chaque année dans les Vosges nous adorons la nature. Mais il faut reconnaître que Gerardmer devient beaucoup trop dense. » (Jennifer)

« Etant né à Gérardmer, puis y avoir passé une partie de ma jeunesse, je ne reconnais plus la Rayée avec la multitude de chalets énormes et tassés les uns contre les autres qui ne sont occupés que quelques week ends. Etonnant qu'une municipalité sensibles aux valeurs sociales aient autorisé autant de constructions a but spéculatif et usage temporaire. » (Olivier)

« Le fléau est national. Du nord au sud, de Gérardmer à la Corse, les plus beaux sites se couvrent de béton. Outre les conséquences environnementales (inondations, les sols n'absorbant plus les eaux de pluie; disparitions d'espèces endémiques tant végétales qu'animales), la multiplication des résidences secondaires fait grimper le prix des terrains et de l'immobilier les rendant inaccessibles à la population locale ainsi qu’aux exploitants agricoles et favorise la spéculation. Toutes ces constructions dont l’occupation n’est qu’épisodique, nécessitent de nombreuses infrastructures dont le coût est assumé en permanence par les locaux. Il est impératif et urgent de fixer des quotas et d’instaurer des mesures favorisant l’accès au logement et à la propriété en faveur des autochtones. » (Niellu)

« Je suis Lorraine d'origine et je connais Grardmer depuis toujours et j'ai trouvé effectivement que ces dernières années cette ville et ses environs avaient beaucoup changés. Personnellement j'ai un camping car et nous pouvions venir et profiter du cadre hors maintenant c'est impossible sauf si on trouve une place dans un camping. Trop de maisons autour du lac trop de rues impossible de se garer. Dommage nous sommes obligés d'aller ailleurs alors que nous aimons beaucoup cette ville et son cadre » (Anonyme)

« C'est une plaie que cette frénésie de construire en dépit du bon sens. Semaine dernière à Limoges : deux arbres, des tilleuls centenaires, d'un parc bourgeois réduits en copeaux ainsi que toutes les anciennes haies et arbustes où vivaient des passereaux. Tout ça pour construire un immeuble pour lequel les architectes n'ont pas prévu (pensé???) le confort qu'apportaient toute cette verdure. Place de la République, plus aucun arbre, place Carnot, un arbre sur les cinq qui existaient. Limoges la minérale, enfer en été, où l'on n'a pas planté avant de supprimer. Je crains fort que ce soit un mal français parmi tant d'autres. » (Bernadette)

« Nous avons, les événements gravissimes que nous vivons en témoignent plus que jamais, besoin de préserver nos espaces de biodiversité. Les Vosges et Gérardmer ne tireront pas leur épingle du jeu sur un modèle dépassé de betonnisation outrancière qui défigurera le paysage. Nous prenons dans quelques jours la route de Gérardmer en famille. Nous ne la prendrons plus si dans quelques années cette cité doit ressembler à n’importe quelle station de montagne défigurée. » (Jean-Raphaël et Élise)

« Je signe parce qu'il ne se passe pas un jour où on apprend qu'un terrain s'est vendu pour y construire un, deux, trois chalets. Ce n'est plus possible de continuer ainsi. » (Maurice)

« J'ai connu GERARDMER ds les années 90 et j'ai adoré ❤❤❤ Suis stupéfaite de voir l'étendue du "bétonnage intensif" ... Avec Vous à 200% !! » (Bénédicte)

« Native de Gerardmer, je serais peinée de voir ce joli havre de nature se transformer en station touristique de mauvais goût » (Claire)

« Les projets récents défigurent Gérardmer et son environnement et, contrairement aux principes émis lors des travaux préparatoires, l'application du PLU en vigueur ne protège absolument pas le site de Gérardmer. » (Eric)

« Préservons ce bel endroit au milieu d'une belle nature. Le repos, les balades et la bienveillance des habitants sont à protéger pour que nos petits-enfants et arrière-petits-enfants puissent un jour découvrir cette belle région où les habitants sont tellement accueillants. » (Florence)

« En vacances à Gerardmer, j'ai été suprise par toutes ces nouvelles constructions dans des lieux très proches de la nature et de toutes ces locations saisonnière. Le tourisme se doit d'être écologique et responsable pour les générations futures. » (Isabelle)

« Je suis Geromoise, j'habite maintenant à La Forge à côté du Tholy car les terrains à Gerardmer sont hors de prix. Avoir des touristes dans notre ville c'est sympa mais là, stop ! On est envahis !!! Trop de chalets les uns sur les autres. À la mauseleine c'est affreux ! Mes parents habitent à la trinité, enfants on jouait dans les prés, il n'y a plus de près !!! Maison sur maison, ça devient dingue, faisons quelque chose pour arrêter ça ! » (Maé-Tom)

« Je signe, car je constate depuis quelques années un densification d'enorme chalets locatifs que ce soit sur le coteau de la Rayée ou en face aux Xettes en particulier que font penser à une ZUP des années 60 à l'horizontal. Certes les matières sont essentiellement du bois et pas du béton.. mais le ressenti est le même. Et avec le lac, Une des images d'"Épinal" : Les près de jonquilles disparaissent les une après les autres. Gerardmer perd à grande vitesse tout son charme. » (Simone)

« Habitante de Gerardmer je constate que depuis une dizaine d’années la qualité de vie s’est dégradée, urbanisation non contrôlée, ce n’est plus la perle des Vosges » (Anonyme)

« Pour les touristes de 2050 et non pour le profit immédiat » (Robert)

« Native de Gérardmer, je me désole de voir à chacune de mes venues les forêts disparaîtrent un peu plus pour laisser la place à des résidences touristiques. » (Amélie)

« Parce que je vis à Gérardmer, j'aimerais m'y installer définitivement avec mes enfants mais cela me semble compliqué. » (Aurélia)

« Le bétonnage doit cesser Plantez des arbres au lieu de construire des immeubles C'est incroyable de faire cette politique quand on assiste au réchauffement climatique en grande partie lié à l'urbanisation et d'assister à la mort de nos sapins Politiques réagissez ! » (Matthieu)

« Parce qu on est tombé amoureux de gerardmer de sa nature et sa tranquillité il y a 30 ans que nous allions nous y ressourcer 2 fois par an. Mais depuis qques années trop de monde irrespectueux de la ville et ses habitants. Les immeubles qui poussent dénaturent la ville » (Martine)

« Je suis VOSGIENNE de naissance, je reviens souvent dans ma belle région. Donc je suis entièrement d'accord avec votre initiative. Je veux aussi que GERARDMER garde toutes CES beauté de paysage. De tout coeur avec vous » (Nicole)

« J'ai habité Saint Étienne les Remiremont pendant des années. Et j'ai pu apprécier toutes les beautés vosgiennes. Magie de cueillir des jonquilles sauvages dans les prés. Pureté du lac de Gerardmer. Il faut absolument préserver toutes ces merveilles » (Marie Hélène)

« Je soutiens tout à fait cette démarche. Le danger est réel et risque de transformer la ville en dortoir et à massacrer le paysage naturel déjà bien entamé. » (Maurad)

« Ayant grandi à Gerardmer, je déplore le sur développement immobilier depuis quelques années. » (Alice)

La suite sur https://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/aidez-sauver-cadre-naturel-gerardmer/96571

 

©2020 par Gerardmer Patrimoine Nature. Créé avec Wix.com