30 juin 2021

PLU, Charte du bien-vivre et de l'urbanisme, banderoles sur tous les balcons : un résumé de notre réunion du 29 juin





Nous voulons adresser un grand merci aux participants de la réunion d’hier soir. Nous étions nombreux et les échanges ont été très productifs, intenses et très intéressants.

Pour rappel, nous avons provoqué cette réunion, car nous sommes invités par la mairie à participer aux "ateliers thématiques autour du PLU et sur l'évolution de Gérardmer" le 6 juillet 2021. Nous n’en savons pas plus sur le contenu.

Deux places nous ont été allouées, et il a été convenu que nous, Anne et Jacques, y participerions.


5 grands points sont ressortis de nos échanges hier :


1. Les règles du PLU doivent être modifiées, et nous en retenons principalement 3 qui modèreront fortement la densification : la mise en place d'un CES - coefficient d'emprise au sol, le retour à la zone constructible des 30 m (au lieu des 50m) et le coefficient de végétalisation.

Nous attendons avec impatience le lancement de la révision ce vendredi en conseil municipal, qui permettra au maire de "surseoir à statuer" sur les permis sujets à controverse ou non essentiels ni urgents, c'est à dire geler le temps de la révision.

Un nouveau PADD (plan d'aménagement et de développement durable) doit être rédigé. Ce document, base du PLU, fixe les objectifs de celui-ci. L'existant est toujours d'actualité, ses objectifs n'ont pas été atteints, il faut juste le compléter, l'ajuster et rapidement le valider.


2. Modifier les règles est indispensable, mais les « communs », les règles morales, le bon sens, le bien-vivre ensemble... le sont encore plus. Il semble nécessaire d'inscrire à la prochaine révision le devoir de concertation : rassembler architectes, constructeurs, maîtres d'ouvrages et maitres d’œuvre, services de l'état (DDT, Police des eaux, ABF), voisins et toute personne impactée pour un projet, afin d'échanger en amont et trouver des solutions satisfaisantes pour tous.

Le permis de construire existe depuis 70 ans, avant il n’y en avait pas, l’urbanisme se faisait dans la concertation et l’échange. Certes il faut des règles, mais la France croule sous les règlements et les procédures, annihilant les responsabilités et le bon sens.


3. Le  rôle de l'ABF : viser l'intégration des projets et non le respect des règles.

"L'ABF (architecte des bâtiments de France) est le fonctionnaire qui est un dernier rempart pour parler d'achitecture. Il faut réintroduire ce fonctionnaire dans son rôle de conseil. Son rôle n'est pas de vérifier le bon respect des règles, il existe d'autres services pour celà " (Interview de Patrick Bouchain, Grand Prix de l'urbanisme 2019, à voir sur notre site https://www.gerardmer-patrimoine-nature.com/videos-architectes)



4. Il nous faut rédiger une Charte de l'urbanisme et du vivre ensemble à Gérardmer, et y faire adhérer un maximum de Gérômois. Celle-ci pourrait s'inspirer du PADD, dont les objectifs sont clairs : préserver notre cadre et notre qualité de vie. Vous pouvez y apporter dès maintenant vos idées.


5. Nous lançons un appel au soutien. Chacun peut faire entendre sa voix en suivant l'exemple des Charmilles : installer des banderoles sur son balcon, sur sa haie, ses barrières, dans son jardin...C'est pour nous un soutien très fort à la démarche lancée il y a 2 ans. C'est rapide, silencieux et pacifique, efficace, et cela permet une prise de conscience du problème par nos visiteurs, nos décideurs, la presse, et les éventuels investisseurs.

Tous à vos banderoles !  Chaque secteur doit mettre en lumière notre problématique locale.

Certains nous disent que nous sommes la "voix d'une majorité silencieuse". A vous tous de nous le prouver !



Nous organiserons une nouvelle réunion au cours de l'été, car nous l'avons vu encore hier, les échanges, les partages, les débats d'idées, font de nous une force de proposition pertinente.


Comme convenu en fin de réunion, nous invitons tous les participants, et bien entendu les non participants, à nous retourner par mail les suggestions et idées avant le 5 juillet.



Nous vous souhaitons une belle semaine.


Anne, Monique et Jacques,