9 septembre  2020

Comment comprendre l'absence de réaction ?


Nous avons adressé des courriers, avons appelé maintes fois au dialogue par voie de presse, avons lancé une pétition dont le grand nombre de signataires aurait dû interpeller ... et bien non,

on ne veut pas nous recevoir, on ne veut pas nous inviter à la table des discussions alors qu’on s’est engagé à lancer le débat participatif.


Le choix a été fait de vouloir au contraire nous en écarter, dérangeants que nous sommes à dire la réalité d’une gestion de l’urbanisme qui a amené à une dégradation du cadre de vie et de l’environnement ayant atteint la limite de l’acceptable, du supportable.


Le choix a été fait de nier cette réalité en nous considérant comme des opposants politiques, voire des perturbateurs, plutôt que de voir en nous les simples citoyens que nous sommes, soucieux de défendre le bien commun et adoptant, par la conviction qu’un changement s’impose, le rôle de lanceurs d’alerte.  


Les Géromois, dans leur grande majorité, font aujourd’hui le constat alarmant d’une nature défigurée, d’un mieux vivre qui n’arrivera plus. Le mécontentement est si fort dans la population que beaucoup de nos concitoyens l’ont manifesté, le manifesteront encore, en leur nom personnel.

Peut-être notre édile prendra-t-il alors conscience de la gravité de la situation, qu’il réagira, sans pouvoir alors oser dire ou faire croire que notre association serait à l’origine de tels mouvements solidaires.


A défaut d’être entendus par notre Maire, nous espérons beaucoup de la

RENCONTRE AVEC MADAME LA SOUS-PREFETE,

laquelle a accepté de nous recevoir ce

VENDREDI 11 SEPTEMBRE,

ce dont nous la remercions vivement.


Nous lui exposerons calmement la situation de l’urbanisme à Gérardmer par des exemples, des faits, pour lui dire notre intérêt à la défense du bien commun et affirmer le bien-fondé de notre action citoyenne.


Vous serez bien sûr tenus informés des réponses qui nous seront apportées.

Cette rencontre marquera sans doute un virage dans l'action que nous menons depuis des mois.


Anne, Jacques et Jean Claude.

 
 

©2020 par Gerardmer Patrimoine Nature. Créé avec Wix.com