La problématique de l'eau

10 octobre 2020

Stéphanie, ingénieur-paysagiste, est intervenue lors de l'assemblée générale pour nous parler d’hydrologie, un sujet rarement abordé mais on-ne-peut-plus-sensible après un été de sécheresse généralisée et un automne de pluies dévastatrices dans le pays niçois.


Elle a passionné l’auditoire et avertit des risques d’une densification et donc d’une imperméabilisation des sols.


Son message est clair : il faut impérativement recenser les sources, les puits, les rupts, les fossés…qui ne le sont qu’à échelle communale mais pas parcellaire. Or les permis de construire sont donnés pour des parcelles, et donc souvent sans tenir compte des particularités hydrologiques des terrains. Il sera utile de rassembler les données hydrologiques locales, ce que la cartographie des Zones Humides n’est pas capable de faire car le travail est immense. Un fossé sec 11 mois sur 12 peut se transformer en torrent le mois restant ! Son utilité n’est pas à démontrer.


Stéphanie invitera donc sous peu les Gérômois, au travers de fiches à remplir, à rassembler un maximum d’informations sur leurs terrains et à les envoyer en mairie pour information et archivage.

 
 
 

©2020 par Gerardmer Patrimoine Nature. Créé avec Wix.com